Une danse avec les dragons - George R. R. Martin

Publié le par Julien S. (Davalian)

T15.jpg"Tous les hommes ne sont pas faits pour danser avec les dragons", telle est la conclusion de cette dernière partie du tome 5 du Trône de fer, ou tome 15 en langue française, Une danse avec les dragons. A l’inverse des deux derniers opus, Westeros revient enfin (!) au centre de l’intrigue. Les passages qui se déroulent au Royaume des Sept Couronnes sont plus nombreux et les intrigues parallèles (Le Mur, Meereen, les aventures de La Flotte de Fer,..) impactent directement le royaume créé par George R. R. Martin.

Comme dans le tome précédent et malgré une couverture qui hisse Tyrion aux côtés de Daenerys et de Jon, c’est bien la Mère des dragons qui reste au cœur du roman. Le rythme est tout aussi soutenu qu'avec Les dragons de Meereen et l’auteur nous réserve quelques surprises inattendues, franchement imprévisibles, dont lui seul conserve le secret. Le dénouement laisse de nombreux passages recouverts d’une brume d’incertitude. Que s’est-il vraiment passé ? Qu’en sera-t-il dans le prochain cycle ? L’idée permet au lecteur de connaître les mêmes interrogations que les personnages qu’il aime à suivre depuis quelques années maintenant.

Martin parvient une nouvelle fois à étonner. De nombreux personnages connaissent une évolution véritablement bouleversante. Le ton était déjà donné avec Tywin et se poursuit : Cersei, Arrya, Tommen, Jon, Stannis, Theon, Victarion... Non seulement leur présent et leur futur semble remettre en cause tout ce que l’on attendait d’eux  mais surtout tout ce que l’on croirait d’eux. En revanche, le découpage entre les différents acteurs se révèle un peu frustrant, car de nombreux personnages sont absents : Jaime, Bran, Brienne, Littelfinger ou trop peu présents Arrya, Asha, Mélisande, Tyrion. Seul Barristan Selmy fait une apparition dans un rôle qui lui sied à la perfection. Vivement la suite, qui cette fois-ci devrait se dérouler dans une Westeros bien chamboulée !

Publié dans Le Trône de Fer

Commenter cet article