Retour au Pays - Robin Hobb

Publié le par Julien S.

rhrapRetour au pays est un opuscule qui se lit d’une traite et qui mérite un peu de pub. Une petite gourmandise qui permet de saisir rapidement le style de Robin Hobb, plutôt familière des sagas longues.

Il s’agit plus d’un prologue aux Aventuriers de la Mer qu’à l’Assassin Royal, même si certaines révélations sont dévoilées. Le thème emprunte à la culture grecque et aux grandes découvertes. Ce choix est le bienvenu car il crée une rupture avec les schémas classiques de la fantasy. Il n’est pas question ici d’une quête avec la présence galvaudée d’un grand amour, d’alliés et de méchants ; le récit comporte une plus grande profondeur.

Le protagoniste est une femme aristocrate et artiste, Carillon Valjine Rochecarre ("Les œuvres que j'ai laissées derrière moi resteront inachevées et cela m'afflige autant que si j'avais accouché d'un enfant mort-né"). Elle s’adresse au lecteur par le truchement d’un journal de bord intime. Le récit est bien plus intimiste que celui de Fitz Chevalerie, une grande touche de féminité et de complexité en plus. Au fil des pages et des circonstances, l’héroïne évolue et cette métamorphose est plaisante, même s’il faut reconnaître qu’elle est prévisible. Ce qui ne gâche pas le plaisir de découvrir l’univers pittoresque du Désert des pluies en direct. L’histoire est une porte entrouverte sur l’univers si particulier et si adulte de l’auteure.

Cette nouvelle ravira tout le monde et en particulier les personnes qui hésitent à se lancer dans ce type de littérature contemporaine. Pour un prix modique et un investissement en temps dérisoire, voici une occasion à ne pas laisser passer.

Publié dans Fantasy

Commenter cet article