Les piliers de la terre Tome 2 : Aliena - Ken Follett

Publié le par Davalian

images-copie-10.jpg

Ce second tome des Piliers de la Terre est bel et bien la digne suite de la première partie. Il répond à toutes les attentes et va bien au-delà. Après réflexion, le tome précédent ressemble à un hors d'oeuvre : il nourrit un peu mais sucite l'apétit. S'il y a continuité, son esprit est pourtant radicalement différent. Tout ce qui concerne la construction de la cathédrale passe clairement au second plan. Dorénavant il s'agit d'un simple fil conducteur (excuse, trame de fond, les termes ne manquent pas). Cette info ravira les non-fans d'architecture (dont je fais partie) et les scpetiques. Les autres trouveront néanmois leur bonheur aux détours de quelques pages.

Avec ce chef d’œuvre, Ken Follett prend la place laissée vide par un Victor Hugo au XXe siècle. Alors que Notre Dame de Paris faisait passer l'intrigue au second plan au profit de la description (et surtout suscitant un engouement pour l'art gothique), ce roman privilégie les intrigues. Il se positionne clairement comme un roman historique. Notons que ce genre progresse au fil des pages, lentement mais inéxorablement. Et par histoire il faut comprendre : vie quotidenne des humbles, des moins humbles mais aussi les guerres et jeux de puissants. Les amateurs de fantasy trouveront leur compte. 
L'auteur parvient constamment à nous surprendre, sans nous lasser. Jusqu'à la dernière page, le lecteur reste prisonnier de ce livre qui est magistral. Il s'agit de bien plus : une véritable chronique, une fresque. Tous les détails ont leur importance.   
Les personnages - chacun dans son style - sont charismatiques et attirants. Chacun garde une personnalité bien trempée qu'il s'agit des méchants (William, Alfred, Waleran et les différents monarques) des bons (Jack, Alieana, Ellen) et de ceux qui se trouvent entre cette ligne (le prieur Philipp manipulateur heureux, le troublant Richard). L'intrigue (hormis le côté vendetta qui prend peut-être une trop grande dimension) est magistrale et répond à toutes les interrogations posées. Une seule péripéthie est peut-être de trop. Celle-ci concerne un certain mur... mais chut !
En un mot : une référence !  Qui mérite d'être lue, cela va sans dire...

Publié dans Ken Follett

Commenter cet article

Meuraie 04/03/2014 14:54


Toujours aussi passionnant! Il faut avoir du temps devant soi car on décroche difficilement mais c'est un livre long! J'ai apprécié de pouvoir suivre l'évolution des personnages, dans leurs joies
et leurs peines et les alliances qui se lient et se délient. Cela nous tiens en haleine jusqu'à la toute fin! Je me suis déjà lancé dans la suite ... avec un bon de 2 siècles!