Les dames du Lac - Marion Zimmer Bradley

Publié le par Davalian

mzbdl.jpg

"La légende du roi Arthur et des chevaliers de la Table ronde n'avait, depuis longtemps, inspiré un roman d'une telle envergure."  Une quatrième de couv' quelque peu alléchante.... Alors que la fantasy est majoritairement écrite par les hommes et faisant intervenir des protagonistes/univers/intrigues parfois stéréotypés (le style Gemmel, les personnages de Weis et Hickman) voici une petite perle de féminité.

L'auteur s'attelle à un mythe viril s'il est : la légende arthurienne. Ici se sont les femmes qui ont la première place. Ygerne, Viviane Morgane et Guenièvre sont autant de Parques qui tissent - bien souvent à leur dépends - la trame de l'intrigue. Le spectateur suit  le déroulé de manière fragmenté et le force à réfléchir à la place des femmes en général.

L'histoire de fond laisse apercevoir deux conflits : la lutte contre les Saxons et le choc de deux civilisations qui se rencontrent et s'affrontent. Disons le franchement, il s'agit d'une vive critique contre l'intolérance et la stupidité.

L'histoire en souffre. Et je me suis souvent posé la question s'il s'agit vraiment d'un roman de fantasy ou un manifeste en faveur de causes multiples (les femmes, la tolérance, l'écologie, le libre arbitre). D'ailleurs, celle-ci ne progresse pas beaucoup, alors que parfois des ellipses passent sous silence plusieurs années. Et le côté mélodramatiquo-romance peut agacer à la longue. Lancelot pour ne citer que lui, pourra en énerver plus d'un !

Il s'agit pourtant d'une bonne surprise, un roman divertissant. N'oublions pas qu'il s'agit de la seule première partie du cycle d'Avalon !

Publié dans Cycle d'Avalon

Commenter cet article