Le Secret d'Avalon - Marion Zimmer Bradley

Publié le par Davalian

mzbsecrLe secret d'Avalon est un titre riche de promesses... car voici l'annonce de révélations plurielles, mais pas franchement transcendantales. Le troisième tome de la saga phare de Marion Zimmer Bradley est différent des précédents.

Il ne s'agit pas d'un roman d'un seul ensemble mais d'un recueil de trois nouvelles se déroulant dans le passé. Elles sont autant de préquelles. L'auteure a modifié sa manière de concevoir et d'écrire une histoire. L'exemple le plus frappant étant L'impératrice où il est question de batailles. Dans ce recueil, trois hommes (Gawen, Carausius et Taliesin) tiennent une place importante parfois plus importante que les dames (Caillean et Ana ont pourtant de l'envergure). 

Les trois récits sont un curieux parallèle avec le cycle originel. Tous les conflits présentés sont à leurs débuts : paganisme et monothéisme, culture romane contre anglaise, Anglais contre Saxons. Même les rites sont teintés d'un archaïsme bien pensé. La Sibylle est une sorte de pré mythe Arthurien agréable à lire et une manière de lire différemment les Mémoires d'Hadrien. L'impératrice reste la grande surprise. Où Teleri annonce d'Igerne, la voici s'effaçant pour mieux occuper la première place. La fille d'Avalon présente Viviane et tant d'autres bien avant Les Dames du lac.

Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les deux premiers ouvrages pour se plonger dans celui-ci. D'ailleurs l'expérience serait plus intéressante dans le sens inverse : aucune révélation n'est faite et la naissance du mythe peut créer une attente qui pourra motiver. Toutefois, ce livre s'adresse surtout aux adeptes de l'auteure. C'est un peu ce que je lui reproche. Après un deuxième tome qui m'a emballé, j'ai souffert d'une étonnante baisse d'attention (descriptions trop longues). Ce livre fait de fréquentes références à La colline du dernier adieu. Des jalons doivent être posés dans un chemin qui mène vers Les prêtresses d'Avalon mais ça ce sera une autre histoire.

Publié dans Cycle d'Avalon

Commenter cet article