Le Chevalier errant suivi de l'épée lige - George R. R. Martin

Publié le par Davalian

ptdf.jpg

Faut-il lire le Trône de Fer ? La série HBO plaide pour le oui. Les sceptiques trouveront dans ce recueil une confirmation. Comme l'indique le titre, il s'agit de deux Préludes.

De fait, il convient de parler de mise en bouche ou de bande annonce. Les deux récits font chacun une centaine de pages, ce qui court pour rendre hommage - ou laisser court - au génie de George Martin. Et pourtant, le pari est tenu.

Bien-sûr certains traits ne sont pas poussés (le caractère de ser Duncan, le protagoniste un poil trop commun). De même, certaines références (les Sept, la Main...) ne sont pas explicitées. Les intrigues sont un peu courtes.
Toutefois, ces maigres inconvénients sont largement compensés par le génie de l'auteur et sa qualité du travail. N'ayons pas peur des mots. Les histoires se suivent, ne nécessitent pas d'avoir lu les tomes précédents car l'action se déroule plusieurs siècles avant. Le thème principal est la chevalerie, comme allégorie de la morale. Certains épisodes, tels que le tournois ou les conflits entre nobles ne sont qu'approchés et servent d'accroche pour le lecteur curieux. Ils plantent un décor.
Les personnages sont nombreux... mais pas trop, du moins lorsque l'on connaît les habitudes de Martin. Ils sont bien campés, possèdent une véritable histoire et même leur propre vie (Baelor, la Veuve Rouge,...). Les faits des personnages secondaires (clans et histoires familiales) sont encyclopédiques ! Le plus emblématique restant l'Oeuf.

Il n'y a pas à hésiter : lire la saga et sa bande annonce !

Publié dans Le Trône de Fer

Commenter cet article