Jack l'Eventreur : Affaire classée - Patricia Cornwell

Publié le par Davalian

JE.jpg

Comme l'indique le titre et l'écrit Patricia Cornwell, ce livre est un compte rendu d'enquête. Dans les faits, un mélange entre de la recherche historique (vue de très loin) et la recherche scientifco-sérieuse du Saint-Graal des tueurs en série... la découverte de l'identité de Jack l'Eventreur ! Petit extrait : Il ne reste plus personne à inculper et à condamner. Jack l'Eventreur et tous ceux qui le connaissaient sont morts depuis des dizaines d'années. Mais il n'y a pas de prescription pour les meurtres, et les victimes de l'Eventreur ont droit à la justice. Voilà pour l'ambiance générale...

L'identité du tueur présumé est Walter Richard Sickert et l'auteure tente par tous les moyens d'en convaincre le lecteur. Parfois, elle utilise le registre de contradictoire.... mais uniquement lorsque cela l'arrange. Son argumentaire est parfois époustouflant et parfois... enfantin. Au moins si elle s'acharne, elle reste fair play et tente de réhabiliter certains personnes : le célèbre enquêteur Frederick Abberline ou Montague John Druitt "accusé à tort". 

L'argumentaire repose principalement sur l'exploitation des nouvelles technologies et protocoles en la matière et sur une source contestée : des lettres envoyées probablement par le tueur. L'ouvrage réserve quelques bonnes surprises. Le lecteur sera bercé par une époque et de véritables personnalités : Henry Irving, Oscar Wilde, mais surtout par la nouvelle de Stevenson Docteur Jekyll et Mister Hyde. Le travail fourni semble sérieux, bien mené... encore est-il l’œuvre de toute une équipe (et sans doute de moyens financiers importants). 
En revanche, le tout est franchement agaçant. Il faut compter avec de nombreux anachronismes et des jugements de valeur omniprésents. (...) les archives françaises d'il y a cent ans étaient très mal tenues, quand elles ne furent pas perdues, ou détruites, au cours des deux guerres mondiales et ce n'est pas le passage le plus virulent !
Ensuite, il y a cette condescendance persistante. Il faut le lire pour le croire. Mention spéciale au passage ou l'auteure compare le système policier-judiciaire du Londres victorien.... à celui de la Virgine du début des années 2000 !! Et dire qu'elle a travaillé dans ce dernier... Il est vrai qu'elle s'excuse parfois... mais il ne faut pas exagérer.
Enfin, la longueur du livre et les trop fréquentes digressions complètent le tableau. L'auteure semble parfois perdre le fil et "faire du remplissage" sur des points secondaires. Cela est franchement frustrant car sa thèse repose sur un point des plus fragiles qu'elle n'explique pas vraiment. Elle se contente de sous-entendus bien peu professionnels.
Un livre confus, long, ennuyeux et de peu d'intérêt sinon pour les spécialistes... qui ont dû bien s'amuser à le lire.  

Publié dans Policier

Commenter cet article

Davalian 01/04/2012 20:03

Merci pour cette info Manu.
Voici une nouvelle référence à lire... d'ici quelques temps !

manU 31/03/2012 19:11

LE livre sur le sujet à lire est celui de la française Sophie Herfort, Jack l'éventreur démasqué, il est formidable.