Europa - Romain Gary

Publié le par Davalian

rge

Europa de Romain Gary ne ressemble pas vraiment à l'Éducation européenne. Si le style, les expressions bien tournées et son amour de l’Europe sont archi-présents, la ressemblance s’arrête ici. L'auteur lui-même dans sa Note pour l’Édition américaine reconnait comme un constat d'échec. Le terme est peu être un peu fort.
Pour être tout à fait franc, il faut posséder une certaine intelligence, une vision du monde quelque peu détachée des réalités terrestres pour pleinement l'apprécier. Autant vous le dire, je n’appartiens pas à cette élite, raison pour laquelle j’ai eu du mal mais alors beaucoup de mal à le finir.
L'histoire évoque une sorte de rêve métaphysique. Le lecteur est bien vite déboussolé, perdu alors que l'auteur sait très bien où il veut en venir... et d'un autre côté, il y a de nombreuses répétions qui énervent rapidement, tout comme les points de vus par trop mouvants.
L'auteur s'inspire des Liaisons dangereuses de Laclos...  mais d'une manière plus intime et radicalement différente. Ici il s’agit d’une vengeance entre Merteuil et Valmont… sans trop savoir qui est la victime. Et encore le conflit est-il psychologique.

Si la question de la culture européenne est parfois évoquée celle-ci l’est de manière marginale. Il s’agit de culture hermétique (de quoi ravir certains adaptes de Umberto Eco, moins le côté romanesque du Pendule de Foucault) et limitée aux XVII et XVIIIème siècles français. Une certaine idée de l’Europe en somme…
En bref, voici un ouvrage qui demande beaucoup de patience. A réserver à un lectorat averti !

Publié dans Romain Gary

Commenter cet article